Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Raïa Zaïmova

Le catholique khan Tervel?

Résumé

 

Le fameux khan bulgare qui prête son aide à l’empereur byzantin Justinien II à reprendre le pouvoir à Constantinople (705) subit une intéressante voie littéraire et mentale de l’Est à l’Ouest et vis versa. Grâce à l’historiographie occidentale (fin du XVe-XVIIIe s.) son image apparaît comme un mythe pour se moderniser au nom du Bien qui a vaincu le Mal, se transformer en „notre roi” orthodoxe et trouver une place prépondérante sur la liste des saints et des rois bulgares (Zefarovitch, Paissij). La modification dans l’image du saint catholique et convertisseur des Bulgares révèle son éloignement de l’Occident, du traditionnel et de la culture de l’”autre” pour „s’associer” et bulgariser dans la culture orthodoxe et pourtant demeurer marginale.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Leave a Comment

*