Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Julia Nikolova

Prononce son nom

Summary

 

L’époque de la Renaissance bulgare (18 – 19 s.) marque des phenomènes tipiques des « Temps nouveaux ». En tant que proches des phenoments europeens, ces evenements (sous une vision historique, philologique, estétique) pocèdent aussi des traits specifiques. Au niveau « vieu-nouveau »’; « tradition-innovation », la modernité Bulgare a des manifestations differantes. En même temps elle peut se presenter à la nomination, et au nom.

A l’aspect léxicografique elle s’éxerce dans la pénétration des mots étrangers, des néologismes … ets. Comme le moyen d’identification (nationale et personelle) elle réalise réconstruction originale des toponimes. Elle accepte les fonctions de nom du genre et plus tôt de nom propre.

Ce mouvement nominatif définie les procès spècifiques des Balkanes, où l’évolution personnelle et le « Moi »’ moderne se mèlent du social et du traditionel.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Leave a Comment

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.